Financements possibles

Si vous le souhaitez, nous pourrons vous assister dans vos demandes de financement.

APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie)

L'APA est une prestation en nature dont l'objectif est de financer un plan d'aide nécessaire à l'accomplissement des actes essentiels de la vie. Cette allocation est versée par le Conseil Général pour une durée maximale de 3 années, renouvelable et révisable.

Elle est accordée aux personnes vivant à leur domicile. Elle ne fait pas l'objet d'une récupération sur succession.

Le plan d'aide peut prévoir : de l'aide à la personne, de l'accueil de jour, de l'hébergement temporaire, du petit appareillage, de la téléassistance.

Conditions d'attribution : Avoir plus de 60 ans, habiter en France, rencontrer des difficultés dans l'accomplissement des actes essentiels de la vie courante.

La participation au plan d'aide : Votre participation sera calculée en fonction de vos ressources et de votre dépendance (GIR), selon un barème national.

PAP : (Plan d'action personnalisé de la CARSAT ou de la CNRACL).

Le PAP s'adresse uniquement aux ressortissants retraités de la CARSAT (Ex CRAM) et CNRACL (Caisse Nationale des agents collectivités locales) relativement autonomes (GIR 5 et 6 ) qui n'ont pas accès à l'APA, mais nécessitant un soutien du fait de leur âge, de leur santé, de leurs ressources et de leurs conditions de vie à domicile. Cette aide financière répond à divers besoins des retraités et concerne donc des services très diversifiés.

L'aide est plafonnée, et varie en fonction des ressources du retraité. L'assuré remplit une demande d'aide et l'adresse soit à la CARSAT Aquitaine, soit à la CNRACL.

L'aide sociale départementale

L'aide sociale est attribuée par le Conseil Générai aux personnes peu dépendantes dépourvues de ressources suffisantes pour financer des heures d'aide ménagère. L'aide sociale est accordée sous condition de ressources. Le dossier de demande est à retirer auprès du CCAS qui instruit le dossier.
La décision d'attribution est prise par le Conseil Général.

ARDH (Aide au retour à domicile après hospitalisation)

Bénéficient de l'Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation les retraités âgés de plus de 55 ans relevant du régime général de sécurité sociale, du RSI, de l'AMEXA et de certains régimes spéciaux.
Cette aide est accordée dans la période succédant immédiatement le retour à domicile ou dans le cadre d'une hospitalisation à domicile pour une durée maximale de trois mois.
Elle est accordée sous condition de ressources selon les barèmes et montants de participation fixés pour chaque prestation et, dans la limite du montant maximum d'aide fixée par chaque Caisse régionale selon ses disponibilités budgétaires.

PCH (Prestation compensatrice du handicap)

Toute personne handicapée confrontée à une difficulté absolue (ne plus pouvoir faire) pour une activité ou une grave difficulté (faire difficilement ou incomplètement) pour deux activités pendant une durée d'au moins un an peut bénéficier de la prestation de compensation du handicap.
Les activités concernées sont définies dans un référentiel et portent sur la mobilité, l'entretien personnel, la communication et les relations avec autrui.

  • Aide humaine : Pour rémunérer les personnes qui apportent une aide.
  • Aide technique : Pour acquérir : fauteuil roulant, lève-personne, plage braille, adaptation salle de bain.
  • Dépenses spécifiques ou exceptionnelles
  • Aide animalière : assurer l'entretien d'un chien d'un chien guide d'aveugle.

Les bénéficiaires de la PCH
Toute personne handicapée peut bénéficier de la prestation de compensation si :

  1. Elle remplit des conditions spécifiques de résidence et que son handicap génère de façon définitive ou pour une durée prévisible d'au moins 1 an.
  2. Les enfants et adolescents handicapés peuvent bénéficier de la PCH dès lors qu'ils répondent aux critères d'attribution de l'A.E.E.H et de son complément, dans le cadre du droit d'option entre le complément d'A.E.E.H et la PCH.
  3. Une personne de plus de 60 ans qui a déjà la prestation de compensation peut continuer à en bénéficier tant qu'elle n'opte pas pour l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA).
  4. La demande de Prestation de compensation du handicap est à déposer à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Le Chèque "Sortir plus"

Ces chèques, gratuits pour la personne âgée bénéficiaire, sont destinés à faciliter les déplacements hors du domicile, lorsque cela devient difficile ou lorsque les proches sont momentanément indisponibles.
Ces chèques permettent de régler un prestataire agréé.

Comment s'y prendre ?

Se rapprocher de sa caisse AGIRC-ARRCO de retraite complémentaire.
Trois carnets de 10 chèques (CESU préfinancés nominatifs) d’une valeur de 15 € par chèque (soit 450 € au total sur l'année) peuvent être obtenus annuellement, à utiliser au cours de l’année civile (ou jusqu'au 31 janvier de l'année suivante) ; une petite participation financière vous sera demandée (15 € pour le premier chéquier, 20 € pour le second, 30 € pour le troisième).